Le développement de l'Internet en France
Un outil de communication non identifié
Le nouveau média tisse sa toile
De nouvelles perspectives politiques
Les politiques mises en oeuvre pour développer Internet
Une reconnection des désenchantés de la politique
L'Internet entre en campagne dans la présidentielle de 2002
La pré-netcampagne
La net-campagne "officielle" des candidats
Les internautes entrent dans la campagne
L'"autre" netcampagne dans l'entre-deux-tours
Regards sur les Etats-Unis
2000: les débuts de l’Internet dans une présidentielle américaine
Les primaires 2003 et le « déclic » Howard Dean 
2004: l’ancrage de l’Internet dans la vie politique américaine
Contributions extérieures
Textes académiques
Témoignages
Sources
Bibliographie
Liens commentés
 

RESO 2007, petit frère du PAGSI…

L’alternance politique de 2002 s’accompagne sans surprise d’une redéfinition des politiques de développement de l’internet. Ainsi, le PAGSI disparaît et, avec la réunion du quatrième comité interministériel pour la société de l’information en juillet 2003, cède sa place au « plan pour une République numérique dans la société de l’information » (RESO 2007). Malgré tout, le changement des sigles masque difficilement la profonde continuité entre la politique du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin et celle du gouvernement de Lionel Jospin.

D’abord, en ce qui concerne les justifications d’une telle politique, le gouvernement Raffarin s’inscrit rigoureusement dans la même démarche que son prédécesseur : «  Trois axes forts guident ce CISI centré autour des usages d’Internet(…): la croissance et l’économie, l’accès à la connaissance de tous, l’aménagement du territoire.  » Alors même qu’en juillet 2003 le réseau est incomparablement plus développé qu’en 1998, date de la réunion du 1 er CISI, les arguments pour affirmer la nécessité de développer internet demeurent inchangés : il s’agit d’assurer la croissance économique et de réduire la fracture numérique (expression plusieurs fois mentionnées et sans guillemet ce qui témoigne de la banalisation de cette notion) d’un point de vue tant sociale que géographique.

Ensuite en ce qui concerne les mesures concrètes mise en œuvre, le plan RESO prolonge tout à fait le PAGSI en prenant acte de la diffusion des innovations technologiques et en particulier du haut-débit. Le plan RESO 2007 vise ainsi, d’une part, à accroître l’accès des français à internet en favorisant l’équipement des ménages en micro-ordinateurs et en développant des points d’accès publics et d’autre part à créer les conditions d’un accès sécurisé et de qualité en luttant contre les contenus illicites, en favorisant la francophonie du réseau, en s’engageant dans le haut-débit, etc…

Pour connaitre l'actualité de la politique gouvernementale en faveur d'internet et des nouvelles technologies, consulter le site internet.gouv.

Présentation officielle du plan RESO 2007 a télécharger ici au format pdf.

Retour au sommaire

 

Projet collectif de Sciences Po - 2005 - http://netpolitiquean10.free.fr
Contacts : netpolitiquean10@free.fr